Pôle Psychopathologique du viellissement

Le Pôle 4 « Psychopathologie clinique du vieillissement (PCV) » a été créé en 2018 pour développer des recherches mettant en convergence le M2P psychologie gérontologique existant depuis la création du département « psychologie clinique du sujet » avec l’actualité scientifique contemporaine. Il propose des recherches dans une approche pluridisciplinaire de la clinique du vieillissement : référentiel psychanalytique, systémique, intégratif. Les thèmes de recherches concernent le vieillissement normal et pathologique, la bientraitance et maltraitance en institution, la mémoire affective implicite.

 

Encrage Epistémologique

 

Approche systémique et psychanalyse groupale, il est question d’interroger les mécanismes psychiques et relationnels en jeu lors de l’apparition de la dépendance chez la personne âgée au sein de son entourage affectif.

Les activités du pôle :

- La famille confrontée au vieillissement et à l’entrée dans la dépendance d’un de ses membres.

- Appréhender les enjeux relationnels intrafamiliaux et personnels mis en œuvre quand la dépendance émerge au sein d’un groupe.

 

Thématiques de recherche

 

  • La mémoire affective et implicite dans les stades évolués des MND
  • L’impact d’une MND sur la sphère familiale et le sujet
  • L’impact de la mort sur les soignants en EHPAD
  • Contention et dépendance

 

Méthodologies de recherche

 

Analyse qualitative clinique et narrative

  • Entretien clinique non directif (sujet et groupe familial)
  • Biographie
  • Objets flottants
  • Photolangage 

 

Analyse quantitative

  • Élaboration d’échelle de Lickert
  • Comparaison de groupe (analyse statistique SPPS®.) 

 

Thèse en cours

  • Jarrige, M.-C. De la permanence de l’être psychique chez la personne atteinte de processus démentiel avancé dans l’expression de la mémoire affective implicite.
  • Brunet, F. Le vécu des soignants face à la mort en EHPAD.
  • Bayle-Denise, L. Conséquences psychologiques sur le personnel soignant de la mise sous contention physique de patients en établissement d'accueil pour personnes âgées dépendantes.
  • Ballarin, E. L’impact du processus d’externalisation d’une MND sur le couple aidant-aidé.
  • Hebert, A. L’impact des thérapeutiques basées sur l’Empowerment sur la qualité de vie et l’évolution des troubles cognitifs des personnes atteintes de la forme précoce de la maladie d’Alzheimer.

 

Activités scientifiques en cours

 

  • Des recherches appliquées
  • Thèmes de recherche en accord avec la politique actuelle du LCPI
  • Des concepts novateurs :

- Mémoire affective et implicite.

- Processus d’externalisation.

  • Publications anglophones :

An external third party within the couple with Alzheimer's disease (in Gerontology and Geriatric Medicine, en cours de parution).

Soumission d’un article dans la revue The Gerontologist.

 

Manisfestations Scientifiques

 

 

Congrès

·         31 mai – 2 juin 2018 : Congrès International EFTA CIM – IAC à Toulouse : « Pratiques actuelles avec les familles ».

 

Journées d’études (National)

·         23 et 24 mai 2019 : « Ados.com : Le goût du risque jusqu’où et comment contenir ? » avec Xavier Pommereau à Avignon.

·         4 et 5 mai 2017 : « La violence, un fait humain ? » avec Damien Vandermeersch, Elise Bayet, Alexia Jacques à Avignon.

·         26-27 mai 2016 : « L’incertain, sésame du travail avec les familles ? » avec Amilcar Ciola et Nahum Franck à Avignon.

 

Symposium (International)

  • 11-14 septembre 2019 : International Congress of EFTA – Naples.

Symposium : Systemic approach in the support of the ederly person’s fragility and his family.

  • 6-8 juillet 2017 : RELATES – Lisbonne

Symposium : Enfermedad de Alzheimer y processo de resiliencia.

  • 28-30 octobre 2016 : 9th Congress European Family Therapy Association – Athènes.
  • Symposium sur la maltraitance des personnes âgées.