Laboratoire Clinique Pathologique et Interculturelle


Accueil LCPI > Pôle Clinique psychanalytique du sujet et du lien social

Pôle Clinique psychanalytique du sujet et du lien social

  • Présentation du pôle :

Ce pôle de recherche étudie les rapports qu’entretient le sujet avec le social par la voie du symptôme. Considéré comme un irréductible de sa condition, le symptôme est l’effet dans le langage de l’inadéquation entre le sujet et le social. En conséquence de quoi le lien social peut être défini comme phénomène garantissant à la fois l’inscription du symptôme d’un sujet sans que celle-ci ne se fasse ni au détriment des exigences sociales ni au détriment de l’existence du sujet via son symptôme.

Nous pouvons et avons décliné cette articulation autour de recherches sur la violence, puis sur la religion, l’examen des hypothèses actuelles de nouvelles subjectivités, et plus récemment les rapports entre symptôme et politique (au sens du vivre ensemble). Nous continuons à travailler depuis le même titre «sujet, symptôme et lien social», pour décliner les rapports que la psychanalyse entretient avec d’autres disciplines (médecine, philosophie, économie, sciences sociales, psychopathologie, art, littérature et création).

Quelques titres de travaux et journées d’études de ces 10 dernières années qui ont jalonné ce parcours de recherches :

- Clinique de la violence : quand les élèves nous enseignent

- Fonction(s) de la religion dans le monde contemporain : perspectives psychanalytiques

- Nouveaux symptômes, nouvelles subjectivités : quoi de neuf dans la clinique ?

- Comment les savoirs d’une époque affectent-ils les subjectivités ?

- Assujettissement et subjectivations

- Politique du symptôme, symptôme de la politique

- Psychanalyse et Politique

 

  • Séminaire de recherche pôle Clinique Psychanalytique du Sujet et du Lien Social (pôle 2 LPCI)

En plus des interventions et apports réguliers par les enseignants chercheurs de l'équipe dans le séminaire depuis l’orientation Sujet, Symptôme et Lien social, les travaux de recherches des doctorants seront présentés et discutés tout au long de l’année.
Le séminaire a lieu dans les salles de la Maison de la Recherche (précisées ci-après)

- 1er juin 14h-18h /E323
exposé sur les thèses :
     Lucile Bonthoux : "Architecture et discours : que nous dit l'architecture de la succession des discours et de l'évolution du lien social au cours du XXè siècle ? "
     Elsa Cheikh : Incidences cliniques de la psychose maternelle sur la subjectivité de l’enfant à l’âge adulte.

- 29 juin 14h-18h /D155
exposé sur les thèses :
     Baturalp Aslan "Queer : sublimations et nouages du sexuel contemporain"
     Nathacha Kail : Incidences du discours colonial sur la subjectivité contemporaine.
 



Membres permanents
Sidi Askofaré
Laurent Combres
Pascale Macary-Garipuy
Patricia Rossi-Neves
Marie-Jean Sauret
Amos Squverer

Doctorants
Baturalp Aslan
Lucille Bonthoux-solari
Carole Bouzidi
Elsa Cheikh
Sami Chiha
Felipe Drut
Nathalie Evrevin
Stephane Garcia
Cynthia Jabbour
Natacha Kail
Sandrine Lasserre
Lucie Rodrigues
Jonathan Trampon
Guglielmo Yahiaoui

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page